LE PAPE ET L' ECONOMIE

Le Pape : Tout ne doit pas être de l'économie...

La mobilisation, au-delà des clivages habituels pour la défense des Entreprises à Taille Humaine « ETH » - de leurs emplois - de leurs savoir faire et pour la lutte contre toutes les formes de logiques d'exclusion... s'inscrit dans les propos du Pape à l'Europe : « L'heure est venue de construire ensemble l'Europe qui tourne, non pas autour de l'économie, mais autour de la sacralité de la personne humaine, des valeurs inaliénables... ».

Communique cneth du 1er decembre 2014 intervention du pape francois face aux parlementaires de l ueCommunique cneth du 1er decembre 2014 intervention du pape francois face aux parlementaires de l ue (566.62 Ko)

 Communiqué

En rapport avec l’intervention du Pape François du 25 novembre 2014 Auprès de tous les Parlementaires de l’Union Européenne

Dans le champ de son opération Désir d’éthique, de Bretagne, via Rome, jusqu’à Bruxelles et du convoi mis en œuvre depuis le début de l’été 2014, la CNETH recueille de nombreux témoignages, qui après montage sont mis en ligne, l’objectif étant de sensibiliser le plus grand nombre de nos concitoyens à la mobilisation, pour la défense des Entreprises à Taille Humaine « ETH » - de leurs emplois - de leurs savoir faire et pour la lutte contre toutes les formes de logiques d’exclusion...

La CNETH souhaite faire bouger les lignes au-delà des clivages habituels, raison pour laquelle elle invite les internautes à prendre connaissance du discours du Pape François, tel qu’il a été exprimé devant l’ensemble des Parlementaires de l’Union Européenne : ses propos mettent en avant les atouts de l’être Humain, sa richesse, sa créativité, dès lors qu’il acquiert une activité, source de dignité pour les femmes et les hommes. Travail qui leur offre alors pour eux-mêmes et leur famille des perspectives, d’un mieux vivre ensemble, d’une meilleure éducation pour leurs enfants et bien sûr, pour tous, une meilleure intégration dans les rouages de la société.

Propos pertinents, très argumentés qui nous invitent à réfléchir et à aller de l’avant au-delà des clivages habituels et de la méfiance envers les institutions, si nous voulons combattre les effets d’une crise économique et sociale qui perdure et qui conduit, à défaut de confiance et d’espérance, à la misère et à l’exclusion de dizaines de millions de personnes en Europe et au-delà dans les pays du bassin Méditerranéen.

La CNETH a donc décidé de relayer l’intégralité du discours, via internet et pour partie ci-dessous, via des intertitres rédigés à partir des mots exprimés dans les propos eux-mêmes…

Extrait du discours du Pape François, le 25 novembre 2014 devant le Parlement Européen

Lien pour obtenir l’intégralité du discours au Parlement Européen : http://w2.vatican.va/content/francesco/fr/speeches/2014/november/documents/papafrancesco_20141125_strasburgo-parlamento-europeo.html

Autre lien publié par le Journal LA VIE, où sont rassemblés tous les discours du Pape François lors de son déplacement en Turquie du 28 et 29 novembre 2014 : voyage profondément œcuménique, où il rappelle sans cesse, à chacune de ses expressions, la place que doit occuper chaque être humain dans le respect des principes de tolérance et d’ouverture aux autres…

http://www.lavie.fr/dossiers/voyage-papefrancois-turquie/tous-les-discours-du-pape-francois-en-turquie-28-11-2014-58257_656.php

Le 1er décembre 2014, le Pape, dans l’avion de retour de Turquie, pendant 45 minutes, répond aux questions d’une soixantaine de journalistes présents à bord, sur des thèmes variés :

http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/nouveautes/le-pape-francois-enturquie-le-pape-dans-l-avion-de-retour-de-turquie/00090521

Intervention dans l’avion, traduite en langue arabe:

http://www.noursat.tv/ar/news-details.php?id=10884

Intertitres rédigés par la CNETH, dans le contexte où le discours du Pape François s’inscrit dans la reconnaissance des atouts des Entreprises à Taille Humaine « ETH ». Pour mémoire, les ETH en créant plus de 85% des nouveaux emplois, sont sources d’emplois et sont à la base de la transmission des savoir faire des femmes et hommes de tous les horizons… 

Revenir aux fondamentaux des pères fondateurs de l’Europe…

« … Encouragement pour revenir à la ferme conviction des Pères fondateurs de l’Union Européenne, qui ont souhaité un avenir fondé sur la capacité de travailler ensemble afin de dépasser les divisions, et favoriser la paix et la communion entre tous les peuples du continent. Au centre de cet ambitieux projet politique il y avait la confiance en l’homme, non pas tant comme citoyen, ni comme sujet économique, mais en l’homme comme personne dotée d’une dignité transcendante … ». 

Favoriser la dignité de la personne …

« … Aujourd’hui, la promotion des droits humains joue un rôle central dans l’engagement de l’Union Européenne, en vue de favoriser la dignité de la personne, en son sein comme dans ses rapports avec les autres pays. - Il s’agit d’un engagement important et admirable, puisque trop de situations subsistent encore, dans lesquelles les êtres humains sont traités comme des objets dont on peut programmer la conception, la configuration et l’utilité, et qui ensuite peuvent être jetés quand ils ne servent plus, parce qu’ils deviennent faibles, malades ou vieux … » 

La dignité de la personne ne peut être privée de ses droits inaliénables au bénéfice de simples intérêts économiques …

 « … Promouvoir la dignité de la personne signifie reconnaître qu’elle possède des droits inaliénables dont elle ne peut être privée au gré de certains, et encore moins au bénéfice d’intérêts économiques … ». 

Méfiance des citoyens vis-à-vis des institutions…

 « … On peut constater qu’au cours des dernières années, à côté du processus d’élargissement de l’Union Européenne, s’est accrue la méfiance des citoyens vis-à-vis des institutions considérées comme distantes, occupées à établir des règles perçues comme éloignées de la sensibilité des peuples particuliers, sinon complètement nuisibles. D’un peu partout on a une impression générale de fatigue, de vieillissement, d’une Europe grand-mère et non plus féconde et vivante. Par conséquent, les grands idéaux qui ont inspiré l’Europe semblent avoir perdu leur force attractive, en faveur de la technique bureaucratique de ses institutions … Une des maladies que je vois la plus répandue aujourd’hui en Europe est la solitude, précisément de celui qui est privé de liens … ». 

La personne humaine doit pouvoir exprimer librement, son visage, sa créativité … pour favoriser ses capacités … L’Europe doit investir dans les talents …

« Mettre au centre la personne humaine signifie avant tout faire en sorte qu’elle exprime librement son visage et sa créativité, au niveau des individus comme au niveau des peuples … D’autre part, les particularités de chacun constituent une richesse authentique dans la mesure où elles sont mises au service de tous. Il faut toujours se souvenir de l’architecture propre de l’Union Européenne, basée sur les principes de solidarité et de subsidiarité, de sorte que l’aide mutuelle prévale, et que l’on puisse marcher dans la confiance réciproque … Donner espérance à l’Europe ne signifie pas seulement reconnaître la centralité de la personne humaine, mais implique aussi d’en favoriser les capacités. Il s’agit donc d’y investir ainsi que dans les domaines où ses talents se forment et portent du fruit ». 

Favoriser les politiques de l’emploi … favoriser le contexte social …Garantir par le travail, la possibilité de construire une famille, d’éduquer les enfants

 « Le deuxième domaine dans lequel fleurissent les talents de la personne humaine, c’est le travail. Il est temps de favoriser les politiques de l’emploi, mais il est surtout nécessaire de redonner la dignité au travail, en garantissant aussi d’adéquates conditions pour sa réalisation. Cela implique, d’une part, de repérer de nouvelles manières de conjuguer la flexibilité du marché avec les nécessités de stabilité et de certitude des perspectives d’emploi, indispensables pour le développement humain des travailleurs ; d’autre part, cela signifie favoriser un contexte social adéquat, qui ne vise pas l’exploitation des personnes, mais à garantir, à travers le travail, la possibilité de construire une famille et d’éduquer les enfants. L’heure est venue de construire ensemble l’Europe qui tourne, non pas autour de l’économie, mais autour de la sacralité de la personne humaine, des valeurs inaliénables ».

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×